A l’origine, les demoiselles d’honneur nous viennent tout droit de l’Antiquité. Comme quoi tout ne nous vient pas des Etats-Unis. Les futurs mariés étaient accompagnés sur le chemin de l’autel par des personnes habillées à l’identique. Non pas pour un effet de style, mais pour tromper les mauvais esprits susceptibles de leur vouloir du mal. Les esprits mal intentionnés ne pouvaient donc pas différencier qui était qui et repartaient (certainement) bredouilles, laissant les jeunes promis se dire oui dans la sérénité et l’amour.

cortège mariée

Ce n’est qu’au XVIIIème siècle que la coutume des demoiselles d’honneur a fait son apparition dans les pays anglo-saxons.

Aux Etats-Unis, une demoiselle d’honneur se dit « bridemaid », qui signifie littéralement « servante de la mariée ». En termes de traduction, on ne peut pas faire plus clair, n’est-ce pas ? Cela pose un peu le décor de ce qui vous attend, futures demoiselles d’honneur. La taille du cortège (pouvant aller de 1 à 20) représentait le statut social et la richesse de la famille. plus les demoiselles d’honneur étaient nombreuses, plus la famille avait un rang élevé dans la société, et par conséquent une certaine fortune.

Officieusement, et c’est la partie que je préfère, la famille proche de la mariée profitait du cortège des demoiselles d’honneur pour mettre en avant certaines de leurs filles, en espérant secrètement que l’une d’entre elles se fasse remarquer afin de pouvoir la marier.

Une belle vitrine de filles célibataires, bien sous tout rapport. L’histoire ne nous dit pas si c’était la dernière chance de la petite sœur un peu moins jolie, de la cousine boiteuse ou de la fille de l’associé un peu bécasse. Gardons l’idée que tout le cortège de ces jeunes filles laissait les hommes pantois, le regard rempli d’amour et que d’une manière ou d’une autre elles finissaient toutes par se marier. Quelle ingénieuse idée !

mariée & denoiselles d'honneur vintage

C’est le grand jour, c’est votre tour, charmantes demoiselles d’honneur. Gardez en tête que le cortège est vitrine pour trouver un mari, faites vous donc les plus jolies. Mais surtout n’oubliez pas votre rôle de « servante de la mariée ».

Vous devez à tout prix être l’amie qui écoute, qui soutient, qui soulage et qui fait rire face aux moments susceptibles de stresser la mariée. Soyez le pense-bête, la trousse de secours (make-up, mouchoirs…), la boule anti-stress. Bref soyez le roc !

Sans vous mettre la pression, vous participez au bon déroulement et aux magnifiques souvenirs du mariage de votre amie.

A bon entendeur..

honor bridemaid mariage